Non non, j’suis pas jaloux mais …


*** attention, attention, ce texte ne concerne personne en particulier !!! Si vous vous sentez personnellement visé, alors il est peut-être temps de faire un petit ménage de votre conscience***

C’est qui « LUI » … ?
Pourquoi tu as aimé sa photo aujourd’hui.
Essayes pas, je l’ai vu sur facebook, c’était écrit…
Non non j’ai pas fouillé, ça apparaît comme ça sur mon fil.

C’est qui « ELLE » ?
Elle n’arrête pas de commenter tes photos
Essayes pas, je l’ai vu sur Instagram, c’était écrit
Non non, j’ai pas fouillé, je suis juste allée voir tes 50 dernières photos parce que je m’ennuyais de ton visage …

Messages textes, cellulaire toujours sur silencieux ou face virée contre table. Il/elle est parti(e) prendre sa douche, c’est le temps parfait pour regarder qui lui a écrit en dernier.

Retrouver de vieilles conversations qui datent d’avant votre relation, les lire complètement hors-contexte. Se poser 12 millions de questions, c’est qui, pourquoi ?

La jalousie s’arrête où ? À quel moment la jalousie cesse d’être saine ? Parce que c’est normal d’en avoir un peu, c’est une certaine preuve qu’on tient et qu’on a peur de perdre l’autre. Mais de là à regarder et à analyser tout ce que l’autre fait, dit, lit ?

Qui aime être jaloux ? Voyons, c’est le pire sentiment de marde que quelqu’un peut ressentir… Ça vous empoisonne la vie ! Je ne dis pas d’être naïf non plus, mais y’a une limite …

Ton chum te le dit 20 fois par jour que tu es belle, que tu es la femme de sa vie etc, mais oooohhhhh il a aimé une photo d’une fille random qu’il ne connaît pas sur instagram, qui vit probablement sur un autre continent et c’est à ça que tu vas penser quand il va arriver à la maison … Come on …

De la jalousie il y en avait avant les réseaux sociaux, mais c’était tellement moins flagrant ! Au bureau, dans l’autobus, à l’épicerie on pouvait recevoir des compliments. Seule différence, c’est que notre partenaire ne recevait pas un rapport détaillé de ce qu’on s’était fait dire dans la journée par le sexe opposé. Aujourd’hui, tout est là, devant nos yeux … Beaucoup plus facile pour quelqu’un qui a un minimum de problème de confiance en soi de se laisser prendre au jeu de la jalousie.

Facebook, Instagram, Twitter et compagnie auront certainement réussis à créer des liens, mais combien en auront-ils brisé ? Justement à cause de la jalousie ?? Ok je ne suis pas stupide non plus, je sais très bien qu’il y en a quelque-un(e)s qui ont réellement sauté la clôture. Mais dites-vous que si c’est le cas, eh bien cet enfouarré (e) n’en valait pas la peine. Il ou elle l’aurait fait d’une façon ou d’une autre, réseaux sociaux ou non !! Ayez confiance en vous ! C’est possible qu’une autre personne soit plus mince, plus cute, des plus belles lèvres, plus beaux yeux, plus de muscles … Mais on s’en fou, si votre partenaire vous a choisi parmi toutes ces personnes, c’est que vous êtes bien pour eux. Et entre vous et moi, ne venez pas me faire à croire que votre amoureux/amoureuse est le plus bel être sur la terre … On a toujours un plus beau et moins beau que nous ! Mais l’important c’est d’avoir confiance en soi et s’aimer … le reste ça se fait tout seul.

Et en passant, si vous êtes rendus cocus, vous devriez remercier les réseaux sociaux de vous avoir débarrassé d’un beau salaud ou d’une belle épaisse qui ne vous méritait tout simplement pas ! Si la personne l’a fait avec vous, dites-vous qu’elle ne se gênera pas pour le faire avec la prochaine 😉

Isa

Publicités

Je t’ai, tu m’as, nous sommes acquis


Plusieurs d’entre vous m’avez suggéré d’écrire un petit quelque chose sur ces couples qui se prennent pour acquis après plusieurs années. Ici il est important de préciser que je vais généraliser, qu’en aucun cas ce que j’écrirai se rapportera spécifiquement à ma dernière relation sérieuse (par pur respect pour mon ex et sa conjointe !) Bien sure cette relation qui a durée plus de 8 ans est un point de repère, mais bon vous comprendrez que je n’irai jamais en détails dans cette histoire !

Alors établissons un portrait général voulez-vous. Nous avons un couple, rencontrés dans leur début vingtaine. Mais oui, vous savez, à l’âge où les coups de foudre frappent plus fort qu’un coup de poing au visage lancé par Georges St-Pierre. Ces amoureux qui à leur début, soit les 2 ou 3 premières années, ne pouvaient être séparés plus d’une journée. Ceux qui faisaient l’amour parce qu’ils avaient envie l’un de l’autre à tous moments de la journée. Alors vous voyez l’image ? Maintenant, après quelques années de vie commune, ce beau couple à l’image presque parfaite décide de fonder une famille. Bon emploi, stabilité, bref la suite logique des choses. Et c’est souvent ici que la dégringolade commence. SVP vous rappelez que ce que j’écris ne s’applique pas à tous les couples, certains sont plus forts que d’autre, nous sommes d’accord ? Alors, ceci étant dit, la dégringolade débute souvent lors de l’arrivée de ce joli poupon qui a été tant désiré. Le manque de sommeil imminent fait bien souvent en sorte que lorsque nous allons au lit, nous avons plus envie de dormir que de faire des acrobaties. Alors si nous voulons faire plaisir à notre homme qui lui a travaillé toute la journée, bien souvent ça se limitera à une ptite baise qui n’a rien à voir avec ce que nous sommes capables de faire lorsque nous sommes fraîches, dispose et surtout lorsque nous en avons réellement envie !

Monsieur se sent souvent délaissé parce que Madame passe son temps à s’occuper et à penser plus au bébé qu’à lui. Ce qui dans un sens est aussi normal puisque Monsieur est rendu un grand garçon et peut maintenant s’occuper de lui-même. Mais c’est ici que ça commence à devenir un jeu dangereux… Puisque Monsieur se sentant délaissé, il aura vite fait de se trouver des activités qui le feront sentir homme à nouveau et non pas un simple papa qui ne fait qu’assister la maman en cas de crises.

Alors Monsieur peut peut-être commencer à sortir un peu plus de la maison. Allez voir des amis, laissant donc Madame seule à la maison avec bébé. N’oublions pas ici que Madame a déjà passé toute la journée seule avec bébé elle ! Donc Monsieur rencontre de nouvelles personnes, peut flirter un peu, ce qui est légitime puisqu’il ne se sent plus apprécié à la maison. L’important, c’est qu’il fasse toujours attention à bien séparer le flirt d’une réelle dérape (dérape étant ici allez baiser ailleurs)

Madame de son côté se dit que son homme ne lui porte plus d’attention, qu’il ne fait qu’écouter sa télé, sortir avec ses amis et sortir les vidanges pour l’aider dans la maison. Alors chacun de leurs côtés, sans le savoir et surtout sans le vouloir se mettent à rager intérieurement. Commencent à avoir des remises en questions existentielles sur leur couple. Est-ce que la personne dont vous êtes tombés amoureux il y a plusieurs années de celà est vraiment celle qu’il vous faut ? Est-ce vraiment avec cette personne que vous finirez vos jours ?! Je crois personnellement qu’il est normal d’avoir ce genre de remise en question un jour ou l’autre dans notre relation. L’important c’est d’en parler, ce qui malheureusement ne se fait pas dans la plupart des cas. Dans d’autres cas, étant donné que les amoureux se sont rencontrés à un jeune âge, il n’est pas rare qu’en vieillissant les points de vue changent. Que les buts, les valeurs également de l’un ne rejoignent plus celles de l’autre. Il faut maintenant voir si il est possible de toujours continuer de s’aimer dans le respect de l’autre ou si malheureusement les différents ne feront que vous séparer encore plus. Mais si fondamentalement vous vous aimez, que vous ne pouvez imaginer votre vie sans celui ou celle qui la partage depuis plusieurs années, pourquoi alors ne pas faire en sorte de vous laissez aller un peu plus souvent !? Si vous avez des enfants, un w-e chez les grands-parents à se faire gâter ne les tuera pas ! Au contraire sortez, amusez-vous comme vous le faisiez ! Rien ne vous empêche de surprendre l’autre, rien ne vous empêche de faire ce que vous faisiez étant jeunes adultes et d’avoir du plaisir à être ensemble.

Alors mon conseil, venant d’une fille qui a été en couple pendant 8 ans et qui malheureusement, la vie de famille n’a pas réussi pour plusieurs raisons. Si vous voulez que ça fonctionne, faites en sorte que ça fonctionne. Votre couple n’ira pas mieux comme par magie, ça prend la collaboration des 2 ! Si vous ne voyez pas d’issue, alors pourquoi rester en couple ? Pour le bien de l’enfant ? Croyez moi, un enfant même en jeune âge ressent ses choses là. Bien que ce n’est pas la situation idéale, mieux vaut se quitter alors qu’il n’y a pas encore la guerre entre vous, cela facilitera les choses avec l’enfant, que d’attendre que tout explose. Une simple discussion entre vous 2 deviendra donc impossible et c’est LÀ que ça sera nocif pour votre enfant !

Si vous êtes un couple sans enfant, de grâce, cesser de vous dire que l’autre sera toujours là pour vous. L’amour ne devrait jamais être quelque chose d’acquis. L’amour ça se gagne et ça se travaille ! De vrai et bons couples durables ça existe, j’en ai plusieurs autour de moi et à vous je vous dis Bravo !! Continuez de me montrer que ça se peut réellement !

Les infidèles


Étant célibataire depuis plus de 2 ans, je peux vous confirmer, non pas sans déceptions, que j’ai vu des séducteurs de toutes sortes. Mais le séducteur qui est revenu le plus souvent, celui qui est ressorti du lot à plusieurs reprises est l’infidèle. Depuis mon célibat un minimum (selon ma mémoire qui fait bien souvent défaut) de 6 hommes en couples à la recherche d’une aventure ou simplement d’un flirt m’ont abordé.

Messieurs, je vous entends déjà crier du haut de votre balustrade :  » Oui mais les femmes, vous n’êtes pas mieux ! »  Bon, vous pouvez redescendre maintenant ! Je n’ai jamais insinué que les femmes elles, étaient fidèles ! Je crois peut-être par contre qu’elle sont plus discrètes à ce sujet. Bref, étant donné que se sont les cas d’infidélités masculines dont j’ai été la proie ou la spectatrice, c’est de celles là dont je vous parlerai.

Le premier infidèle est celui un peu plus âgé. Celui qui ne sort plus dans les bars. Il est marié et a souvent des enfants et vous le reconnaîtrez souvent par sa maladresse dans sa façon d’aborder la gente féminine. Cet infidèle qui tentera un petit sourire gentil et inoffensif de bonjour dans l’ascenseur. Pour ensuite le voir rôder près de votre bureau (alors que le siens est à l’opposé du vôtre) pour pouvoir prendre en note le nom qui est affiché sur votre cubicule. Et c’est là, quelques instants plus tard que vous recevrez un courriel de sa part vous disant qu’il n’a jamais osé vous dire lorsqu’il se trouvait face à vous que vous êtes magnifique et qu’il aimerait vous connaître. Après quelques échanges de courriels, inévitablement vous commencer à faire votre petite enquête pour en savoir plus sur cet inconnu. Et là … un ou une collègue vous dis: « aahhh oui… lui, ouais il a une femme et 2 enfants. » Eh ben voilà !! Le chat sort du sac et alors qu’il vous demande d’aller manger avec lui vous lui lancer: « mais tu n’as pas une femme!? » et lui de rétorquer après quelques longues minutes, qu’effectivement il a une femme mais qu’il aimerait quand même échanger … échanger quoi ? Ça je ne me suis pas rendue là lui fermant la porte au nez !

Notre 2e infidèle est le Don Juan, celui qui a de l’expérience dans le domaine, qui collectionne maîtresses et aventures depuis toujours. Lui aussi est bien « casé » depuis plusieurs années. Cet infidèle ira même jusqu’à dragger en plein embouteillage au retour à la maison. Draggrant en nous envoyant des sourires dans les rétroviseurs et qu’à quelques minutes de sa sortie, c’est là qu’il vous demande votre numéro de téléphone, que dans mon cas j’ai donné ! Parce qu’avouons le, ce genre d’infidèle est plutôt mignon 🙂 !
Alors, après quelques échanges téléphoniques qui nous font sentir comme une ado à l’idée d’avoir rencontré un possible « match » en plein heure de pointe, il nous lance : « avant qu’on se voit, je veux juste que tu saches que je suis marié et que j’ai 1 enfants ». Et là on se dit quel beau salaud et déception. Mais ce Don Juan, cet infidèle n’ayant pas été habitué au refus, reviens environ 1 fois chaque 3-4 mois par texto prenant de nos nouvelles et espérant que nos hormones nous guiderons éventuellement vers lui.

Et finalement, notre 3e infidèle (qui se méritera sûrement un article à lui seul un de ces 4 en passant). Cet infidèle est l’ancienne fréquentation/amoureux  qui revient après quelques temps pour avoir de vos nouvelles… Mais qui en réalité veut simplement, disons le, vous baiser. Le hic, c’est que notre cher ami a quelqu’un dans sa vie, ce qu’il semble souvent oublier. Et étant donné que les sentiments sont ce qu’ils sont, nous ne nous refusons pas à le voir en nous disant et puis quoi, il m’a brisé le cœur après tout, alors pourquoi je devrais m’en faire pour elle ? Donc l’acte se reproduit et lorsque nous lui mentionnons que nous n’aurions jamais cru qu’il était un homme infidèle (pauvre naïves que nous sommes) il nous rétorque : «  mais je veux que tu saches que je crois vraiment avoir trouvé la bonne personne, je l’aime vraiment » Ah mais oui ! c’est évident et c’est pour cette raison que tu te retrouves dans mon lit !

Bref chaque personne a sa façon d’être infidèle, autant les hommes que les femmes. Alors il m’en vient à me poser la question : comment dans un monde de célibataire, lorsque nous voyons toutes ces personnes être infidèles, alors que de l’extérieur le couple semble inébranlable, comment pouvons nous encore croire que celui que nous allons rencontrer sera différent ? La fidélité serait-elle maintenant dépassée ? Ou c’est simplement plus accepté dans la société d’aujourd’hui ?

Sur ce, si vous êtes infidèles à votre conjoint(e), soyez au moins fidèle à la moi ! xx