Le miroir


J’ai toujours été la passionnée, celle qui voulait tout donner du premier coup, qui donnait coeur et âme quand je jetais mon dévolu sur un homme. Pour une rare fois, c’est l’inverse qui s’est produit. Pour une rare fois c’est lui qui aurait été prêt à tout donner, à attendre le temps qu’il fallait afin que je sois prête à redonner mon cœur.

J’ai enfin vu à quel point je pouvais également être intense lorsque je tombais en amour. Je l’ai vu au travers les yeux d’un homme. J’ai réalisé que ça existait vraiment, qu’un homme pouvait réellement s’intéressé à moi, sans attentes. J’ai trouvé mon équivalent masculin, quelqu’un qui était identique à moi sur le plan amoureux. Il donne sans regarder, il est prêt à tout pour passer du temps de qualité avec la personne qui l’intéresse. Aucune jalousie, une belle ouverture et écoute, un côté sociable qui me faisait beaucoup penser à ma personnalité. Une personne sincère, honnête et intègre.

Il était intense dans sa façon d’être avec moi, intense dans le sens que malgré le fait qu’il me connaissait à peine, il était le premier à vouloir me rendre service. Intense dans sa gentillesse. Il m’a rarement été donné de rencontrer quelqu’un comme ça. Je réalise enfin comment mon ex copain a pu se sentir lorsque j’ai agi exactement de la même façon avec lui. Pas que ça fait peur, mais ça déstabilise … Nous ne sommes pas habitué à la simplicité et la gentillesse gratuite, nous cherchons trop souvent le compliqué.

Cette personne avait tout pour me plaire, du look à la personnalité rien n’y manquait sauf mon cœur et mes trips. Pouvoir forcer des sentiments, je l’aurais probablement fait pour lui. Peut-être est-ce à cause de mon dernier échec amoureux ? Aurais-je tout donné dans cette relation que je ne suis plus en mesure de donner quoique ce soit à un autre? Peut-être est-ce simplement le fait qu’on ne peut pas forcer des sentiments …

J’ai réalisé que nous pouvions facilement écouter notre cœur même si notre tête nous dit l’inverse, mais nous ne pouvons jamais suivre notre tête si le cœur n’y est pas. J’ai eu beau me dire que là était la relation qui aurait pu me rendre heureuse, j’ai eu beau essayer, j’ai du mettre un terme à tout ça. Je ne suis pas prête, je compare trop souvent à ma dernière relation. Je recherche trop cette complicité unique que probablement je ne retrouverai plus jamais. Une complicité qui sera différente sûrement, mais une complicité de ce calibre je crois qu’on retrouve ça seulement une fois dans sa vie.

Je ne sais pas si un jour je serai prête à nouveau à m’investir, à aimer comme je l’ai aimé LUI. Je ne sais pas si je vais retrouver cette drive qui m’allumait tant. Mais ce que je sais, c’est que je ne serai plus jamais aussi intense dès le départ. Je l’ai souvent dis, on apprends avec toutes nos relations, mais on apprends aussi lorsqu’on doit dire à quelqu’un qu’il n’est pas la personne pour nous.

Bien que ce ne fut que quelques baisers d’échangés, quelques rendez-vous entre amis, il m’a fait réaliser plus de choses sur moi que j’aurais cru imaginer. Et je l’en remercie pour ça.

Cette rose séchée restera dans ma maison, elle sera le symbole de ton passage qui aura eu plus d’impact sur moi que tu ne peux l’imaginer.

Ce soir je peux fermer la page sur un chapitre de ma vie… Je passe enfin à autre chose…

Isa

Publicités