Célibataire ne voulant plus d’enfant


Pourquoi est-ce si surprenant qu’une jeune femme de 30 ans, célibataire, avec déjà un enfant n’en veuille plus d’autre ? Y a-t-il un règlement de vie que je n’ai pas lu ? Quoique moi et les règlements … boff.

Récemment, dans un souper avec des amis, ils m’ont demandé ce que je ferais si par magie l’homme idéal se pointait devant moi et qu’il voudrait se reproduire. Ma réponse fut que j’allais devoir le laisser passer. Avoir un enfant avec quelqu’un,  c’est un engagement à vie, ce n’est pas une question d’acheter une maison sur la Rive-Sud versus la Rive-Nord. Avoir un enfant pour faire plaisir à l’autre, c’est là le début de la fin. Ce n’est pas un compromis du genre qu’il n’aime pas les brunes alors je vais me teindre en blonde !! Oui je suis prête à laisser passer le meilleur des hommes, celui qui saurait me combler parce qu’il veut des enfants. Qui suis-je de toute façon pour brimer le rêve de quelqu’un ? Parce qu’il ne faut pas se le cacher, à la moindre chicane il va sûrement me lancer en plein face que LUI, il a fait le sacrifice de ne pas avoir d’enfant pour MOI. Alors non merci.

Pourquoi je ne veux pas d’autre enfants ? Et bien, lorsque j’étais jeune, j’étais convaincue qu’être mère n’était pas pour moi. Les cris, les pleurs, oh que non ! J’avais alors 23 ans quand j’ai su que j’allais devenir maman. Bonne job, bel appartement, le couple avait presque 4 ans et allait « relativement » bien, alors la décision fut facile.

Jamais dans ma vie je n’aurai trouvé quelque chose d’aussi difficile que d’élever ma fille. Je me sentais seule, pas beaucoup d’aide, pas beaucoup de temps pour souffler. Alors qu’à 24 ans, tous mes amis sortaient dans les bars, moi je restais sagement à la maison à jouer à la superwoman. Je n’étais plus du tout rendu au même point qu’eux… J’ai vieilli tout d’un coup.

Un enfant c’est difficile sur un couple, moins de temps ensemble, moins de patience etc. J’ai eu beau me battre et essayer de me convaincre, mon couple partait à la dérive et lorsqu’elle avait 2 ans et demi je me suis séparée. Ce fut l’épreuve la plus difficile que j’ai eu à vivre. 1- parce que c’était mon premier chum sérieux, le premier avec qui j’habitais et que je partageais ma vie avec lui depuis 8 ans et 2- parce que je me retrouvais complètement seule avec un enfant de près de 3 ans. Comment allais-je faire ? Un enfant à temps plein avec moi, le travail, l’appartement, les comptes ???? Bref, j’ai réussi, et je crois que j’ai même très bien réussi. Ça ne sert à rien que je vous raconte les dernières années en détails, mais aujourd’hui ma fille a 6 ans, elle est autonome, intelligente et elle est tout ce dont je souhaitais qu’elle soit. Beaucoup plus intelligente et allumée que j’aurais jamais imaginé, elle est la personne la plus importante dans ma vie. Même lors de ma dernière peine d’amour, elle a su être plus forte que sa maman ! Elle apprend de moi comme j’apprends d’elle !!

Bref pour revenir au fait que je ne veux pas d’autre enfant, ce que j’ai vécu avec elle, je l’ai fait 1 fois et plus jamais je ne veux revivre ça. Même si aujourd’hui nous sommes en garde partagée son père et moi, élever un enfant seule fut extrêmement difficile, mais aussi très gratifiant. Personne ne peut garantir qu’un couple va fonctionner, alors je ne veux pas prendre la chance d’avoir un autre enfant et de revivre une autre séparation. Je ne veux pas être la fille qui a 2 enfants de 2 papas différents et qui est à nouveau célibataire.

Je suis heureuse qu’à 30 ans ma fille en aille 6 et d’avoir la complicité que nous avons ! Je regarde mes amies qui ont de jeunes enfants et je suis heureuse que tout ça soit derrière moi ! Je n’ai plus la force, le courage ni même la patience de refaire ce qu’elles font aujourd’hui ! Je préfère de loin m’assoire avec un bon popcorn, écouter un film collée contre ma fille et ne pas avoir à penser que je dois changer sa couche, aller la laver et surtout passer encore une nuit blanche !!!

Ma fille est le plus beau cadeau inattendu que la vie m’ait fait, elle est la meilleure partenaire de vie que je puisse avoir. Ça m’aura pris 3 ans avant que je la présente à un amoureux et elle aura eu également une mini peine d’amour lorsque cette histoire s’est terminée pour une 2 fois. Alors je vais protéger mon coeur et le sien lors de ma prochaine rencontre. Et surtout, qu’il soit beau, grand, fort, intelligent avec toutes les qualités que je recherche, si il veut fonder une famille, cet homme parfait devra aller trouver une autre femme, parce que moi, la boutique est fermée 😉

20111108-211310.jpg